Est-ce ?

Après une vingtaine d’années passée à travailler en tant que plasticienne, je me suis interrogée sur la matière qui sert de support pour modeler les concepts artistiques, mais également si un artiste peut changer de technique et de médium pour compléter son expression artistique.

Mes expériences m’ont amenée également à réfléchir sur les mécanismes qui aboutissent à l’acte de création. Naturellement, cette démarche est passée par l’analyse du rapport qui existe entre l’art, le temps et la place que l’artiste se donne et prend dans la société. Ma réflexion s’est transformée alors en exercice d’imagination : tenter de voir l’acte créateur à travers les yeux d’un mannequin d’atelier qui aspire à devenir artiste. À travers cette métaphore, je m’interroge aussi sur la notion d’identité et l’acceptation de soi.

Cette réflexion a abouti à la création d’un court-métrage. Celui-ci s’articule en 6 temps qui sont marqués par les concepts de vide, de matière, de temps, d’amour, de pensée et de rêve. Chacun d’entre-eux est ponctué par un symbole.

Le court-métrage met en parallèle deux mondes qui se mélangent. Il y a le monde réel du mannequin représenté par l’étagère remplie d’objets. Et il y a le monde onirique qui se déroule dans le cadre posé sur l’étagère.

Voici donc un extrait de mon premier court-métrage.

Articles récents

Catégories